7 activités qui vous rendront plus intelligent(e)

Depuis toujours, nous avons cru que les gens naissaient avec un niveau d’intelligence donné et le meilleur que l’on pouvait faire était de tenter d’attendre ce potentiel inné.

Mais les scientifiques ont prouvé qu’il était possible d’aller au délà de ce simple potentiel. Nous savons désormais qu’en apprenant de nouvelles choses, notre cerveau créer des liens neuronaux qui lui permettent de fonctionner beaucoup plus rapidement.

Voici une liste de sept activités qui vous permettront de dépasser votre potentiel et être plus intelligent.

Jouer d’un instrument de musique

Jouer de la musique contribue à développer sa créativité, ses compétences analytiques, ses compétences linguistiques et mathématiques, la motricité, et bien plus encore. En effet jouer d’un instrument permet de créer de nouvelles connexions dans les hémisphères du cerveau. Qui dit connexion, dit plus de routes possibles avec chemin le plus court (distance de DijkstraDijkstra).

Jouer d’un instrument de musique implique de devoir faire plusieurs choses en même temps, un exercice qu’appréciera beaucoup votre cerveau. Voici en image ce qui se passe quand on joue d’un instrument de musique :

Lire de tout ou presque

Que si vous lisiez du Stephen King, du C.S. Lewis ou le dernier numéro du journal Le Monde, les bienfaits de la lecture sont à peu près les mêmes. Lire réduit le stress en permettant de s’évader un peu. Ce qui vous fait vous sentir mieux et augmente considérablement votre intelligence cristallisée (capacité d’utiliser l’expérience et les connaissances accumulées), fluide (capacité d’analyser et résoudre de nouveaux problèmes…Pratique pour les chercheurs qui doivent souvent partir de rien) et émotionnelle (permet d’adapter son comportement à toutes les situations, de naviguer dans une société toujours plus complexe, et de prendre les bonnes décisions).

Au travail cela peut se traduire par une meilleure gestion du personnel ou d’une équipe projet.

Faire des exercices régulièrement

Faire de l’exercice régulièrement est plus efficace que d’en faire une fois de temps en temps de manière intensive. En faisant des exercices réguliers, le cerveau est inondé de ce que l’on appelle  le Facteur neurotrophique dérivé du cerveau, aussi connu sous le nom de BDNF pour Brain-Derived Neurotrophic Factor.

Cette protéine aide à la mémoire, l’apprentissage, l’accent, la concentration et la compréhension. Elle est souvent désigné par l’acuité mentale.

Certains scientifiques pensent que rester assis pendant de longues périodes de temps produit l’effet inverse et entravent le bon fonctionnement de notre cerveau.

Apprendre une nouvelle langue

Des recherches ont prouvé que les personnes bilingues pouvaient résoudre plus facilement des puzzles que les personnes ne parlant qu’une seule langue (tiens je me demande si l’on peut compter celle de Star Wars…humm. Bon je parle couramment le PHP, le Javascript,…C’est déjà pas mal).

L’apprentissage de nouvelles langues permet à notre cerveau de mieux exécuter des tâches très exigeantes mentalement, comme la planification ou la résolutions de problèmes.

Testez vos connaissances

Apprendre c’est bien, mais faut-il encore retenir tout ça. L’une des façons de le faire est de tester nos connaissances en s’exerçant, encore et encore. C’est grâce à cela par exemple que vous pouvez aujourd’hui citez les 26 lettres de l’alphabet tout en regardant la télévision.

Faites faire des exercices à votre cerveau

Enigmes, jeux de société, jeux vidéo, jeux de cartes, et autres activités similaires permettent d’augmenter la neuroplasticité. Ceci englobe une grande variété de changements dans les voies de transfert et de synapses neuronales qui aident le cerveau à se réorganiser. La neuroplasticité permet de mieux comprendre les causes et les effets d’une situation nouvelle à laquelle nous pourrions faire face.

De plus, les personnes ayant une forte neuroplasticité sont moins sujettes à la dépression et à l’anxiété, et apprennent et mémorisent plus rapidement.

S’isoler mentalement

Cela peut très bien se faire dans votre jardin, dans le bus (en écoutant de la bonne musique) ou en faisant de la marche à pied en pleine montagne. Bref, se retrouver dans un environnement apaisant. Votre cerveau est un muscle, il a parfois besoin aussi de repos. Offrez-lui le meilleur.

Annexes

  1. Here’s why musicians have better brains : https://www.upworthy.com/heres-why-musicians-have-better-brains-and-its-pretty-incredible

Laisser un commentaire