4 Caractéristiques d’un(e) grand(e) orateur/trice

La prise de parole en public, on le sait, peut vite devenir une véritable corvée. Si vous avez la phobie du public, pas de panique, vous êtes loin d’être un cas isolé. D’ailleurs, en 2014, un sondage a montré que la prise de parole en public était la peur n°1 des américains, devant la peur des aiguilles, des insectes et même des serpents. Mais pas besoin de vous convaincre que la prise de parole est une caractéristique indispensable à tout leader…A moins que vous soyez Big Brother.

Skip Weisman, un expert en communication, a dressé une liste de conseils pour aider les entreprises à améliorer leur communication. Selon lui, il existe quatre caractéristiques fondamentales à tout grand orateur.

1 – Un bon orateur est concentré sur ses objectifs

Tout part d’un objectif à atteindre. Que souhaitez-vous apporter à vos auditeurs ? Qu’aimeriez-vous qu’ils retiennent de votre présentation ? Vous devez absolument vous posez ce type de questions afin de commencer votre présentation, cela vous vous donnera du peps et vous évitera d’avancer à l’aveugle. Ne vous laissez pas pertuber par votre ordinateur qui bug, la lumière de la pièce qui est trop forte/faible, cette personne qui ne crois pas en vous et donc fait fi de ne pas entendre ce que vous dites : vous avez un but à atteindre, courez vers lui.

Alimentez votre présentation d’exemples, de petites anecdotes, qui garderont votre auditoire éveillé et permettront de vous connecter à eux. Faites tout cela en gardant à l’esprit le but que vous désirez atteindre.

2 – Un bon orateur a de l’assurance

C’est surement la caractéristique qui fait le plus défaut à la plupart d’entre nous. C’est elle qui donne en quelque sorte le LA d’une présentation. Il est facile, dès les premières secondes, de connaitre la tournure que prendra une présentation, en mesurant l’assurance de l’intervenant. Il existe des gestes qui trahissent notre manque d’assurance comme le ton de notre voix, la fuite du regard,…et d’autres au contraire qui envoient un message rassurant, comme fixer son auditoire, parler à haute et intelligible voix, faire des gestes avec ses mains.

3 – Un bon orateur sait raconter des histoires

J’ai une bonne nouvelle pour vous : la plupart de vos (futurs) collaborateurs savent…LIRE. Par contre très peu savent écouter. Plutôt que leur faire une lecture longue et ennuyeuse, racontez leur des histoires, des récits qui vous permettront de transmettre votre message. Maintenez le contact en les soutenant du regard, en veillant à balayer la salle de façon linéaire. Ne restez pas focalisé sur une personne en particulier.

4 – Un bon orateur est patient

Quand vous vous adressez à un public, il est crucial de faire des pauses afin de le laisser réfléchir aux points clés que vous évoquez, recommande Weisman. Vous pouvez également poser des questions rhétoriques pour les poser à reflexion en les impliquant dans la présentation. La plupart répondront en eux-mêmes à ses questions, ce qui rendra votre discours beaucoup plus attachant.

Avez-vous d’autres caractéristiques autres que celles cités ci-dessus ? Commentez cet article 😉

 

Laisser un commentaire