dans news

Google et Sanofi s’attaquent ensemble au diabète

Il y a quelques semaines, dans la nuit de lundi 10 à mardi 11 août, Google a changé de nom pour devenir Alphabet, une holding qui supervisera toutes les filiales du groupe. Le changement devrait être effectif début 2016 : Alphabet supervisera une série d’entreprises, dont Google, Calico (lutte contre le vieillissement) et Google X.

Aujourd’hui, Google Life Sciences, une unité de recherche de Google X, a annoncé un partenariat avec Sanofi, groupe pharmaceutique français, pour lutter ensemble contre le diabète, et en particulier ceux de type 1 et 2. Avec ce partenariat, Sanofi entre de plain-pied dans la médecine 3.0.

« La division Sciences de la vie de Google peut nous aider à améliorer l’expérience du patient et ses résultats cliniques, et à gérer plus efficacement les dépenses de santé », explique Pascale Witz qui dirige la nouvelle division « Diabète et cardiovasculaire » du groupe français. 

Dans le passé, Google s’était déjà intéressé à la maladie en travaillant sur des lentilles de contact censées mesurer, à interval régulier, le niveau de glucose dans les larmes.

Le diabète affecte environ 371 millions de personnes dans le monde, et ce chiffre pourrait passer à 552 millions d’ici 2030. Cette association du groupe tricolore et du géant du web tombe donc à pic, chacun mettant à disposition de l’autre sa propre expertise.

Ce partenariat de Life Sciences avec Sanofi n’est pas le premier du genre, Google ayant déjà collaboré avec le géant pharmaceutique Novartis pour la fabrication de ses lentiles de contact, mais également Biogen pour développer des technologies pour le traitement de la sclérose. 

Le géant du Web affiche clairement sa volonté de lutter contre tout ce qui fait la guerre au corps humain. Une bataille qui promet de contribuer au développement de multiples technologies de pointe. Une entrée peut être dans l’ère du transhumanisme annoncé par nombre de scientifiques dans le monde.

Laisser un commentaire